août 1, 2022

Nouvelle bande-annonce déchirante de Blonde, avec Ana de Armas [MAJ]

Par actudujour


Le biopic de Marilyn Monroe réalisé par Andrew Dominik sortira en septembre sur Netflix.

Article initialement publié le 28 juillet 2022, mis à jour avec la bande-annonce en VOST et l’affiche en VF.

Juste après sa sélection à la Mostra de Venise, Blonde se dévoile davantage, via une longue bande-annonce partagée par Netflix. Une vidéo dans la lignée du premier teaser, où l’on voyait Norma Jeane s’effacer derrière la star Marilyn sur l’air de « Diamonds are a girl’s best friend », le célèbre tube chanté par la comédienne dans Les hommes préfèrent les blondes. Cette adaptation du livre sulfureux de Joyce Carol Oates sera visiblement très sombre, Ana de Armas jouant une héroïne triste, déchirée entre son statut de star mondiale et son vécu douloureux de femme, devant la caméra d’Andrew Dominik (Cogan – Killing Them Softly, L’Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford). 

Quand Joe DiMaggio (Bobby Cannavale) lui demande comment elle a débuté à Hollywood, elle répond, les larmes aux yeux : « Je crois que j’ai été découverte », pendant que quelques plans en compagnie d’un producteur laissent entendre qu’elle a été abusée dans son début de carrière. Elle dit ensuite n’avoir jamais réussi à s’habituer à cela. A la célébrité ? Aux agressions sexuelles ? Aux deux ? Ce montage, glaçant, laisse planer le doute.

Ana de Armas : « Une Cubaine qui joue Marilyn. Je voulais tellement le faire. »

Blonde, « brouillera la frontière entre réalité et fiction pour explorer l’écart de plus en plus important entre sa personnalité publique et la personne qu’elle était dans l’intimité », promettait le synopsis. Cette bande-annonce confirme la note d’intention du film, avec son héroïne déchirée -et déchirante !- entre sa personnalité publique et sa vie intime, cachée et malheureuse. « J’avais envie de décrire une vie d’adulte à travers le prisme des traumatismes et des croyances erronées de l’enfance, explique son créateur dans Vanity Fair, qui vient de publier de nouvelles images de Blonde. Ce film ne s’intéresse qu’à elle. Les autres personnages ne la comprennent pas, parce qu’ils ne sont pas à l’intérieur d’elle comme le spectateur. La vraie relation de ce film est entre Marilyn et le public, pas entre elle et les autres personnages. Nous sommes les seuls à la comprendre. »

La plateforme a aussi partagé l’affiche du film :

Blonde affiche
Netflix

Il faudra patienter jusqu’au 28 septembre pour mieux comprendre Marilyn, Netflix ayant repoussé Blonde de quelques jours. 

Blonde : l’autrice du livre valide le biopic de Marilyn Monroe et Ana de Armas





Notre Partenaire : 24h Actu

Source