mai 22, 2022

Le Flambeau sur CANAL+ : que vaut la suite de La Flamme avec Jonathan Cohen qui parodie Koh-Lanta ? – News Séries à la TV

Par actudujour



La saison 2 de « La Flamme » arrive enfin ce lundi 23 mai sur Canal+. Et entre retour de personnages culte, parodies de séquences mythiques de « Koh-Lanta », et nouveaux candidats hilarants, « Le Flambeau », de et avec Jonathan Cohen, est une réussite.

De quoi ça parle ?

Au revoir la villa et bonjour Chupacabra. Après La Flamme, Marc et 15 autres candidats vont devoir s’affronter et survivre sur une île déserte. Épreuves physiques, manipulations mentales et trahisons émotionnelles seront les ingrédients de ce cocktail tropical.

Dès le lundi 23 mai à 21h sur Canal+ (3 épisodes par semaine) et disponible à la demande sur MyCANAL.

4 épisodes vus sur 9.

C’est avec qui ?

Suite de La Flamme oblige, Le Flambeau : les aventuriers de Chupacabra met toujours en scène Jonathan Cohen dans la peau de MAAAAARC, le pilote de ligne devenu Bachelor tout sauf gentleman, qui se retrouve désormais candidat d’un jeu d’aventure dont il n’a pas franchement saisi le principe.

À ses côtés, les fans de la « première saison » retrouveront avec bonheur Ana Girardot, Géraldine Nakache, Camille Chamoux, Leïla Bekhti, Adèle Exarchopoulos, Pierre Niney, et Ramzy Bedia dans les rôles d’Anne, Marina, Chataléré, Alexandra, Soraya, Docteur Juiphe, et Tony Tonic. Qui, pour la plupart, pourraient bien compliquer l’aventure de Marc.

Le Flambeau introduit également une rimbambelle de nouveaux personnages hauts en couleurs (et en bêtise) qui promettent de vous faire mourir de rire, à l’image de Carole (Natacha Lindinger), une compétitrice hors pair, d’Hervé (Jonathan Lambert), membre d’une secte, de Patrice dit Patoche (Kad Merad), patron de bar de Nîmes porté sur l’alcool, ou encore de Philippe Machette (Gérard Darmon), un ancien militaire qui se voit aujourd’hui comme un auteur « à succès ».

Mais aussi William (Mister V), un influenceur qui rêve d’atteindre les 1000 followers, Annick (Laura Felpin), une circassienne qui recherche l’aventure humaine avant tout, Soso (Sébastien Chassagne), un agent immobilier qui a la particularité d’être un enfant bulle, et Yvan, un complotiste incarné par Thomas Scimeca.

Sans oublier la présentateur du Flambeau : les aventuriers de Chupacabra, qui est campé par un Jérôme Commandeur plus vrai que nature en Denis Brogniart teinté d’animateur de jeux du midi.

Ça vaut le coup d’oeil ?

Désormais séparé d’Orchidée, Marc a décidé de se lancer dans une nouvelle quête du grand amour et pense donc être à nouveau la star d’une émission de télé-réalité de dating lorsqu’il se retrouve sur la plage de Chupacabra… et comprend qu’il est en fait là pour participer à un jeu de survie dont il ne sera pas le héros. Aux côtés d’une douzaine d’autres candidats qui vont tout faire pour remporter la modique somme de… 450 euros !

Plutôt que de reprendre la formule de la saison 1 en s’intéressant cette fois-ci à une Bachelorette, comme ce fut le cas dans le concept original Burning Love dont La Flamme est l’adaptation, Jonathan Cohen a préféré s’attaquer à Koh-Lanta et aux émissions du même genre en reprenant une partie de ses personnages devenus culte. Une idée géniale qui promet, dès les premières minutes, d’emballer autant les fans de Marc que les fidèles téléspectateurs du jeu de TF1.

Constitution des équipes (avec des noms absurdes à la clé), épreuve mythique des radeaux, recherche de nourriture et stock de riz, prises de bec entre deux épreuves, intervention du médecin, ou encore éliminations à répétition au cours de la célèbre cérémonie du « flambeau électrique », Jonathan Cohen et les auteurs du Flambeau parodient avec brio les moments incontournables de Koh-Lanta.

À la sauce La Flamme bien sûr, c’est-à-dire avec la même dose d’absurde, de loufoquerie, et d’humour potache qui a fait le succès des premières aventures de notre pilote d’avion célibataire préféré. Même si le comique de répétition – qui avait pu en lasser certains à l’époque – est heureusement un peu moins présent dans cette saison 2.

Outre son concept imparable, les retrouvailles électriques avec Alexandra ou Anne, que Marc déteste toujours autant, et les nombreuses références à La Flamme, la réussite du Flambeau tient aussi à ses surprises (notamment les circonstances du « retour » de Soraya, candidate au coeur de singe décédée en saison 1) et à sa galerie de nouveaux personnages.

Natacha Lindinger excelle en chef d’équipe brut de décoffrage et prête à tout pour gagner, Jérôme Commandeur est hilarant en présentateur et succède à merveille à Vincent Dedienne, et Kad Merad et Gérard Darmon sont tout simplement à mourir de rire dans la peau des deux doyens lourdauds de l’émission, qui accumulent les bêtises et les blagues souvent en dessous de la ceinture.

Ceux qui ont adoré La Flamme seront servis avec cette nouvelle déclinaison des aventures de Marc qui s’inscit totalement dans la lignée et s’avère tout aussi réussie, voire plus. Quant aux autres, ils devraient donner leur chance au produit, tant cette parodie qui va à 100 à l’heure fait du bien en cette période compliquée au niveau de l’actualité.

Nouvelles répliques déjà culte, séquences pipi-caca que nous ne sommes pas près d’oublier, Le Flambeau frappe très fort en quatre épisodes (les seuls montrés à la presse pour le moment). Et on a hâte de voir ce que les cinq suivants nous réservent.

À noter que l’intégralité du Flambeau ne sera pas mise en ligne dès demain sur MyCANAL (comme c’est généralement le cas) car la post-production de la série est toujours en cours.



Notre Partenaire : 24h Actu

Source