mai 12, 2022

Prime Video annonce Escort Boys, une série sexy et solaire avec Guillaume Labbé [EXCLU] – News Séries

Par actudujour


Une nouvelle création française du côté de Prime Video ! Intitulée « Escort Boys », cette fiction de six épisodes suivra quatre hommes dans le monde de l’escorting. Aux commandes, Ruben Alves (« La Cage Dorée », « Miss ») réalise sa première série.

François Lefebvre

C’est dans un décor de carte postale, en Camargue, que se prépare la nouvelle série de Prime Video. Son nom ? Escort Boys. Une fiction de six épisodes de 30 minutes librement inspirée d’un programme israëlien, Milk & Honey. Pour échapper à leurs galères respectives, quatre amis âgés d’une trentaine d’années décident de vendre leur corps. “C’est un état des lieux des désirs d’aujourd’hui”, explique le réalisateur Ruben Alves, en exclusivité pour AlloCiné.

Nous suivons la quête d’identité de ces hommes, tout en explorant le plaisir féminin. À cette époque post-MeToo, beaucoup de choses ont changé. Les désirs, les attentes et les fantasmes restent les mêmes, mais les applications ont bousculé les codes. Je ne veux pas banaliser la prostitution et faire son éloge, mais je veux comprendre ce qu’il se passe dans l’intime des gens. Comment quatre jeunes hommes peuvent se lancer dans cette aventure.”

UN BEAU QUATUOR D’ACTEURS 

Le réalisateur confie les quatre rôles principaux à Guillaume Labbé (Je te promets, Para//èles), Corentin Fila (Mortel, Quand on a 17 ans), Simon Ehrlacher (Plus belle la vie) et Thibaut Evrard (Paris Police 1900). Le réalisateur a mis du temps pour composer le quatuor idéal qui rythmera cette intrigue située dans le paysage paradisiaque de la Camargue. À leurs côtés, l’actrice Marysole Fertard (Demain nous appartient) incarne la petite soeur d’un des personnages, celle qui va les inciter à débuter leur activité.


François Lefebvre
De g. à d. : Corentin Fila, Thibaut Evrard, Guillaume Labbé et Simon Ehrlacher.

Ce sont quatre parcours différents, poursuit le metteur en scène, avant de détailler. Il y a celui qui revient sur ses terres, celui qui doit gérer sa vie de couple en parallèle, l’un doit composer avec son passé difficile et l’autre est prêt à tout pour fuir sa condition sociale.” C’est notamment l’un des nombreux sujets d’Escort Boys : comment échapper à un quotidien désenchanté.

Passer du rire aux larmes, c’est exactement ce que j’aime et ce que je veux faire.

Face aux héros, il y a les clientes. Les autres stars de la série, ce sont elles. Chaque épisode sera consacrée à une femme. Des profils passionnants, très caractérisés et variés. Pour les noms de celles qui vont les interpréter, Ruben Alves laisse planer le mystère : “Ce sont des actrices avec qui j’ai envie de travailler. Chacune va ramener son propre univers. Elles sont toutes jouissives de par leurs différences.”

Après ses deux premiers films, La Cage Dorée et Miss, c’est la première fois que le cinéaste s’attaque au format sériel. Comme pour ses précédents projets, il veut aborder des sujets dramatiques avec une vraie légèreté. “J’aime cette ambivalence, précise-t-il. Passer du rire aux larmes, c’est exactement ce que j’aime et ce que je veux faire.”

UN NOUVEAU DÉFI POUR SON RÉALISATEUR

Après le parcours difficile de Miss dans les salles – le film est sorti à quelques jours de la fermeture des cinémas -, le réalisateur est vite remonté en selle. Escort Boys est la première série indépendante distribuée par la plateforme, mais soutenue par le CNC. Qui dit une première dit aussi quelques risques à prendre. “On essuie les plâtres, mais c’est un défi qui me plaît”, s’enthousiasme-t-il.

Passionné par son sujet, Ruben Alves ne manque pas d’idées : “Cette première saison n’est qu’un apéritif de tous les sujets que l’on pourrait explorer par la suite. On pose les bases, mais il y a un boulevard si le succès est au rendez-vous.” La série est déjà vendue à l’international et devrait sortir courant 2023.

Propos recueillis par Thomas Desroches, à Paris, le 31 mars 2022.



Notre Partenaire : 24h Actu

Source