mai 11, 2022

un avion s’écrase en forêt avec 11 personnes à bord

Par actudujour



Un avion d’une compagnie privée assurant la maintenance de conduites d’hydrocarbures s’est écrasé ce mercredi dans une forêt du centre du Cameroun avec 11 personnes à bord.

Les services de la circulation aérienne « ont perdu le contact radio avec l’aéronef » puis l’appareil a été « localisé dans la forêt » près de Nanga Eboko, à quelque 150 km au nord-est de Yaoundé, précise le ministère des Transports dans un communiqué, sans plus de détails sur le sort des passagers. « Il s’est écrasé au sol » et « nos équipes sont en train de voir s’il est possible de sauver des gens », a confirmé à l’AFP un responsable du ministère qui a requis l’anonymat.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.

Gérer mes choix



L’appareil était affrété par la Cameroon Oil Transportation Company S.A. (COTCO) ont précisé à l’AFP cette source et un autre haut responsable des autorités aéronautiques, également sous couvert de l’anonymat. La COTCO est chargé de la maintenance et de l’entretien d’un pipeline entre le Cameroun et le Tchad voisin.

Les secours tentent de retrouver les occupants

L’avion, dont le type et la marque n’ont pas été rendus publics, reliait l’aéroport de Yaoundé-Nsimalen à Belabo, dans l’est du pays, précise le communiqué du ministère. « Des moyens terrestres font actuellement route vers le site » du crash de l’appareil pour « porter assistance à ses occupants », conclut le communiqué.

La dernière catastrophe aérienne au Cameroun remonte à la nuit du 4 au 5 mai 2007. Un Boeing 737-800 de la compagnie Kenya Airways reliant Douala à Abidjan s’était écrasé en mer peu de temps après son décollage de l’aéroport de la capitale économique camerounaise sous un violent orage. Ses 114 occupants avaient été tués, dont 34 Camerounais.



Notre Partenaire : Actu 24h

Source